En avant le PCF.

Forum de réflexions communistes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot

Aller en bas 
AuteurMessage
polo2001



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot   Dim 29 Juil - 22:55

"Combattre pour en finir avec le capitalisme" vient de sortir....et il est disponible en ligne.
Au sommaire de ce bulletin du Comité Communiste Internationaliste (CCI-T http://perso.numericable.fr/~fraccps/ )

-A BAS LE GOUVERNEMENT SARKOZY ! p. 1
-Quelques leçons des élections p. 2
-Les axes du combat p. 3
-Le bonapartisme de Nicolas Sarkozy
Sarkozy et la Vème République p. 6
Une ambition de thatchérisme p. 8
Annexe : le contenu de l’accord sur les universités p. 13
-Déclarations de l’Inter-groupe p.14
-Informations p.15
-Pouvions-nous appeler à voter Schivardi ? p.16

INTERNATIONAL
-La Grande Bretagne de Thatcher – Blair p.18
-Le sens des menaces de l’impérialisme et la situation politique en Iran p. 23
-L’Iran actuel : noir grisé et rouge de rage p. 26
-Iran-Irak : un prolétariat révolutionnaire p. 28
-Crise révolutionnaire en Guinée (suite) p. 34
-Le 1er mai : toujours une journée de lutte de classe p. 36
-L’occupation des usines (Italie – 1920) p. 37
-Qui sommes-nous ? p. 44


--------------------

Qui sommes ﷓nous ?
Des militants attachés à la défense des droits et intérêts de la classe ouvrière et des masses exploitées en général, avec la conviction que ceux﷓ci exigent non pas la recherche d’une impossible réforme du système de profit capitaliste, mais la volonté de l’abattre.
Nous sommes profondément convaincus que des millions de travailleurs et d’opprimés ressentent, comme nous, avec angoisse, que ce système mène la société toute entière et de plus en plus vite, à une impasse sans précédent, dont la barbarie est déjà à l’œuvre. En même temps, tout en s’efforçant de réagir aux oppressions par les moyens à leur disposition, ils ne voient pas comment en extirper les racines et construire un système social qui en finisse avec l’exploitation de l’homme par l’homme, c’est﷓à﷓dire le socialisme.
Nous considérons que pour cette tâche historique, le prolétariat et les masses populaires en général ont besoin de reconstituer, sur le plan national en France un Parti Ouvrier Révolutionnaire et à l’échelle mondiale, une Internationale Ouvrière Révolutionnaire, qui ont été détruits par les trahisons successives de la social-démocratie et du stalinisme.
Parmi les groupes et organismes qui se réclament du trotskysme ou de la révolution, nous nous distinguons d’une part par notre refus du sectarisme comme des dérives bureaucratiques, opportunistes ou « gauchistes », d’autre part par une ligne politique constante et claire : mettre en avant, en toutes circonstances et avant tout, le combat pour un gouvernement ouvrier fondé sur le Front unique des organisations ouvrières contre la bourgeoisie, et contrôlé par la mobilisation permanente des masses
C’est sur cette ligne que nous militons dans les syndicats, pour la démocratie ouvrière et pour leur indépendance de classe, contre toute forme de collaboration des représentants syndicaux avec ceux du patronat et de la bourgeoisie, quel que soit son titre : « cogestion », participation » ou « dialogue social », etc…
C’est également sur cette ligne que nous militons dans les regroupements autonomes (collectifs, comités,…) par lesquels la classe ouvrière, les jeunes et les masses populaires en général cherchent à organiser leurs combats, contre la tutelle et les trahisons des bureaucrates syndicaux et politiques au bénéfice de la classe dominante.
Nous ne séparons pas ce combat quotidien pour les revendications immédiates et élémentaires des exploités, affamés et rejetés par la férocité impérialiste, des mots d'ordre « transitoires » ouvrant la voie au gouvernement ouvrier et à « l’émancipation des travailleurs par les travailleurs eux-mêmes ».
Nous nous situons ainsi en continuité du « Comité pour la construction d’un Parti Ouvrier Révolutionnaire » fondé en 1984 par le dirigeant trotskyste Stéphane JUST.




--------------------
"On ne peut aller de l'avant si l'on craint d'aller au socialisme" - Lénine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot   Lun 30 Juil - 10:31

Encore une petite chapelle qui dénature et ridiculise le trotskysme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.1fr1.net
polo2001



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot   Lun 30 Juil - 11:21

Petit nous le sommes....mais nous ne demandons qu'à grossir Very Happy
Croyant non ! et nous n'avons pas les moyens de posséder une chapelle No
Trotskyste oui au sens de continuateur de Marx, Lénine....mais ni fétichiste ni idolatre...c'est peut être pour cela que nous n'avons pas de chapelles Very Happy
Par contre on possède une superbe boussole politique (le marxisme et la praxis) qui pourrait bien servir à d'autres militants communistes révolutionnaires Smile
Ceci dit je conseille au camarade Admin (ainsi qu'aux forumeurs) d'allez lire un peu le contenu de notre presse sur notre site avant de porter des jugements si définitifs....
Pour info, le CCI-T a été formé en 2005, mais il fait suite (en partie) à Combattre pour le socialisme (CPS). Nous sommes membres de l'Intergroupe qui réunit : Le Militant, La Commune, Lettre de Liaisons...
Nous avons des contacts avec des militants ou des groupes de militants de l'ensemble de partis issus du mouvement ouvrier (PC, JC, Fiers d'être communiste, PS, LO, Fraction LO etc...)
Nos militants et sympathisants militent syndicalement à la CGT, à la FSU (ou ils co-animent la tendance Front Unique), à SUD, à l'UNEF...
Nous entretenons aussi des liens avec le plus important parti marxiste (et communiste) iranien : le PCOI
Notre but : construire un Parti ouvrier révolutionnaire de masse et une Internationale ouvrière révolutionnaire....et je précise ! nous ne serons qu'un des nombreux élèments d'une telle construction
allez zou tous sur le site du CCI-T
" target="_blank" rel="nofollow">http://perso.numericable.fr/~fraccps/Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot   Lun 30 Juil - 11:31

D'accord Polo 2001 (et bienvenu sur ce forum..). Mais en quoi votre groupe se distingue-t-il des autres petits groupes se réclamant du trotskysme ? Tous se revendiquent comme les continuateurs de Marx. Mais tous sont aussi tellement sectaires, qu'ils en dénaturent le trotskysme en tant que courant politique marxiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enavantlepcf.1fr1.net
polo2001



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot   Lun 30 Juil - 11:45

Je te laisse découvrir.....et tout comme toi je déplore (non pas que chaque matin en me rasant je me coupe à cette idée:P ) que les marxistes soient si divisés...
Notre but c'est de participer à la construction effective d'un Parti révolutionnaire de masse et d'une Internationale (la 4e ayant été détruite tout comme la 3e ....)
Notre originalité : nous n'imprimons pas une ligne défaitiste (non il n'est pas minuit dans le siècle) qui impuissante notre action comme malheureusement une grande partie des 'trotskystes'. D'ou nos mots d'ordre et leur traduction politique en faveur d' un gouvernement ouvrier (et ce qui en découle une tactique de Front Unique des organisations issues du mouvement ouvrier vu qu'on est pas le parti de la classe Sad
Un exemple : l'appel de l'Intergroupe qui a structuré nos actions politiques durant la campagne (tractage, réunion publique, collage, interventions aux meetings de l'ext g....)





appel commun



Pour un programme
de défense des travailleurs et de la jeunesse,



Pour un
gouvernement représentant REELLEMENT LES TRAVAILLEURS,



Il faut commencer
par



battre Sarkozy


et chasser les députés UMP-UDF





Depuis 2003
avec la mobilisation en défense des retraites des salariés du public et contre
la décentralisation, jusqu’à celle du printemps 2006 contre le CPE, en passant
par les élections régionales de 2004 et la victoire du Non au référendum de
2005, la classe ouvrière et la jeunesse ont montré qu'elles voulaient chasser
Chirac, Sarkozy, Villepin et consorts du pouvoir, chasser leurs députés aux
ordres et en finir ainsi avec leur politique au service du capital.



A chaque fois les
dirigeants du PS, du PCF, des centrales syndicales ont refusé tout combat sur
cette perspective en renvoyant la question aux élections présidentielles de
2007.


Celles-ci vont avoir lieu en avril
mai 2007. Elles seront suivies d’élections législatives.



Chacun comprend l’importance de la
bataille qui s’annonce :










·
Comment battre Sarkozy, candidat du capital, dont le
programme déclaré signifie des coups redoublés contre les salariés, les
chômeurs, les jeunes, les immigrés, et barrer la route aux partis du
patronat ?


·
Mais comment aussi empêcher, si Sarkozy est battu,
qu'un gouvernement présidé par S.Royal garde toutes les lois réactionnaires
contre lesquelles nous avons combattu ces dernières années et tente de
poursuivre, comme l’a fait la “ gauche plurielle ”, la même politique
anti-sociale ?


est-il possible aujourd’hui…


·
de sortir de la misère des
millions de travailleurs,



·
d’empêcher tous les
licenciements, les fermetures d’usines et les délocalisations qui organisent la
concurrence antre les travailleurs du monde entier,



·
d’augmenter les salaires pour
vivre correctement, de recréer les dizaines de milliers de postes supprimés
pour faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les services publics,



·
de donner un travail décent
aux millions de chômeurs, aux jeunes des banlieues, aux étudiants diplômés
voués par dizaines de milliers aux petits boulots et à la déqualification,



·
de loger les familles à la
rue,



·
d’en finir avec le saccage
quotidien de notre environnement etc., etc.



…Si l’on ne prend pas des mesures


qui s’opposent radicalement au capitalisme
et le combattent ?



Les
capitalistes trouveront toujours tous les arguments pour justifier au nom du
profit et de la compétitivité indispensables que les attaques les plus dures
soient portées contre les salariés et les jeunes.



On ne peut l’empêcher sans
rompre avec ces principes, c’est‑à‑dire avec ce système, ses lois et l’État qui
le défend.



POUR CE FAIRE, IL EST INDISPENSABLE DE COMMENCER PAR BATTRE
SARKOZY,



son parti et sa MAJORITE UMP a
L'ASSEMBLEE.



comment ?


Il est légitime pour chacun de se
présenter pour défendre son programme, mais tous les partis issus du combat
historique du mouvement ouvrier ( PS, PCF, LO, LCR, PT ) et même tous les
syndicats puisque les revendications des travailleurs se heurtent chaque jour
au gouvernement, doivent dès aujourd’hui annoncer clairement la couleur : tout
faire pour battre Sarkozy et la majorité UMP de l'Assemblée !



POUR CELA



·
Au premier tour vote pour
le candidat du parti de son choix issu du mouvement ouvrier.



·
Au second tour, on fait
bloc derrière le candidat du parti le mieux placé, contre le candidat du
patronat. Pas une voix ne devra manquer.



·
Aux législatives, même
démarche.






La candidate du
PS, vraisemblablement la mieux placée pour figurer au second tour, affiche
clairement sa volonté de garder les lois réactionnaires et donc de poursuivre,
et même d’aggraver, l’orientation qui fut celle des gouvernements Mitterrand,
Jospin, en allant jusqu’à reprendre certaines des idées de Sarkozy.



Alors que faire
?



S’organiser dès maintenant en
vue de la mobilisation de la classe ouvrière et de la jeunesse pour un
programme de défense des salariés, des jeunes, des couches populaires
(y compris les petits artisans, paysans, commerçants, dont
le sort leur est étroitement lié).



Quel que soit le résultat des
élections, cette défense exigera en effet :



·
L’abrogation des lois
Balladur, Juppé, Fillon, Douste-Blazy contre la Sécu et les retraites, des lois
Raffarin de décentralisation, des lois anti-immigrés de Sarkozy, de la LOLF ...
de tous les dispositifs, mesures et lois réactionnaires prises par les
précédents gouvernements sur les retraites, la Sécurité sociale, le Code du
travail, l’Ecole, les privatisations, les immigrés, etc.



·
Le rattrapage de la perte du
pouvoir d’achat et l’indexation des salaires sur l’évolution des prix ; l’arrêt
des licenciements, des "plans sociaux", des délocalisations ;
l’ouverture massive de places aux concours de la fonction publique ; des
crédits pour l'instruction publique autant que de besoin, la réouverture des
classes et des postes nécessaires, l’abrogation des lois anti-laïques ; la
réquisition des logements vides et le blocage des loyers ; la régularisation
massive des sans-papiers ; le retrait des troupes françaises d'Afghanistan, du
Liban, d'Afrique noire ; le rejet de toutes les mesures, directives, lois
et traités de l’Europe des capitalistes.



Satisfaire ces revendications
exige



UN
GOUVERNEMENT REPRESENTATIF DES TRAVAILLEURS,



DONC UN
GOUVERNEMENT DES SEULS PARTIS ET ORGANISATIONS ISSUS DU MOUVEMENT OUVRIER ET
CONTROLE PAR LA MOBILISATION DES TRAVAILLEURS ET DES JEUNES.



Satisfaire ces revendications met
en même temps à l’ordre du jour



l’exigence pour ce gouvernement
d’un programme de rupture avec le système capitaliste, sur la base
de :



·
l’expropriation des grands
groupes industriels, financiers et bancaires ;



·
le contrôle par les
travailleurs eux‑mêmes des comptes des entreprises et des mouvements bancaires
des capitalistes ;



·
l’organisation et le contrôle
démocratique d’un plan de production permettant à la fois de répondre aux
besoins sociaux, en travail et en consommation, et une gestion consciente et
rationnelle de l’environnement, seul remède aux dégâts engendrés par le système
de profit ;



·
le soutien actif des
travailleurs et exploités du monde entier dans leurs luttes et l’appel à
l’unification de notre combat commun contre l’oppression, le pillage et la
barbarie du système impérialiste.



ORGANISONS-NOUS DÈS MAINTENANT


POUR UN TEL GOUVERNEMENT


ET ENGAGEONS LA DISCUSSION SUR
SON PROGRAMME !











Signataires :
Le Club Liaisons Socialisme Révolution Démocratie,


Le Comité Communiste Internationaliste (Trotskyste),

“ Le Militant ”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau Bulletin Du Comité Communiste Internationaliste-trot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nouveau bulletin de paie simplifié
» nouveau Statut particulier des officiers des FAR
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Après le Godetia, y-aura-t-il un nouveau BSL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
En avant le PCF. :: Divers :: Déclarations-
Sauter vers: